La réalité virtuelle mobile est sur la bonne voie pour atteindre 861 millions de dollars en revenus cette année, selon la compagnie SuperData Research. Ceci est une augmentation importante pour un marché qui vient à peine de décoller grâce notamment au Samsung Gear VR (en partenariat avec Oculus) et au Google Cardboards, qui permettent aux smartphones de faire fonctionner des jeux et des applications en réalité virtuelle. Bien que Samsung et Google ne sautent pas hors de leurs lits chaque matin pour se battre pour moins de 1 milliard de dollars, les deux compagnies traitent cela comme une chance de se voir être considérés comme des leaders et des adopteurs précoces.

La banque d’investissement Goldman Sachs prédit que les revenus liés à la réalité virtuelle augmenteront jusqu’à 110 milliards de dollars d’ici 2020 si l’on comprend également le secteur de la réalité augmenté. Avec ce genre d’argent à gagner, Google et Samsung voient tous deux une occasion de contrôler la façon dont vous téléchargez des applications VR. Le Google Play Store possède déjà des dizaines d’applications VR, et faire en sorte que cette bibliothèque augmente est l’un des principaux moyens de faire en sorte que les compagnies fassent des profits.

Par conséquent, Google et Samsung doublent leurs efforts pour tirer profit des dépenses liés à la VR mobile et pour contrôler la distribution des logiciels.

“Samsung espère bientôt augmenter ses parts de marché en proposant des offres groupées telles qu’un casque Gear VR offert à chaque précommande de son smartphone Galaxy S7,” raconte Joost van Dreunen, directeur général de SuperData. “Google, qui domine déjà le mobile VR de bas de gramme avec son Cardboard, veut s’élever dans les rangs et le bruit court qu’ils sont en train de travailler sur un casque qui concurrencerait le Gear VR.”

Le supposé système VR de Google sera un mix entre le Gear VR, l’Oculus Rift, et le casque de réalité augmentée HoloLens de Microsoft. Il utilisera probablement (et principalement) des composants smartphones, tout comme le Gear VR. Google aurait informé qu’il construit son casque spécifiquement pour la réalité virtuelle, donc l’appareil n’aura pas besoin d’un smartphone, comme le Rift. Et vous n’aurez nul besoin de le brancher à votre PC car il s’agit d’un appareil tout-en-un, comme l’HoloLens.

Un tel dispositif risque de coûter cher, mais il se peut qu’il possède une plus grande capacité niveau batterie et plus de capteurs que le Gear VR, sans oublier qu’il pourrait ne pas avoir besoin d’un PC de 1200 $ pour le faire fonctionner.

“Avec l’Oculus Rift qui coûte 600$ et l’HTC Vive qui coûte 800$ [en plus du coût d’un PC], l’utilisation d’un mobile sera la méthode préférée des consommateurs traditionnels pour profiter pleinement de la réalité virtuelle dans un avenir proche,” dit van Dreunen.

 

Partager : La réalité virtuelle vaudra 861 millions de dollars à la fin 2016

Commentaires Facebook
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !