La réalité virtuelle n’est plus dans un futur lointain, et ce n’est plus vrai uniquement pour les jeux vidéos ou le divertissement. Michael Bodekaer veut l’utiliser pour rendre l’éducation de qualité plus accessible. Dans cette présentation rafraîchissante, il expose une idée qui pourrait révolutionner la manière dont nous enseignons les sciences à l’école aujourd’hui.

Si vous y pensez, le monde grandit incroyablement vite. Et avec cette croissance vient une liste entière de défis grandissants, des défis tels que traiter le réchauffement climatique, la lutte contre la famine, les pénuries d’eau, et le traitement des maladies, pour n’en citer que quelques-uns.

Ce laboratoire de réalité virtuelle va révolutionner les cours de sciences

Les jeunes étudiants

Et qui, exactement, va nous aider à résoudre tous ces grands défis ? Eh bien, ce sont ces jeunes étudiants. C’est la prochaine génération de jeunes scientifiques brillants. Et à bien des égards, nous comptons tous sur eux pour venir avec de nouvelles et grandes innovations afin de nous aider à résoudre tous ces défis qui nous attendent.

« Nous avons remarqué à maintes reprises que les simulateurs de vol s’avéraient être de loin plus efficaces lorsqu’ils combinaient une formation réelle en vol pour entraîner les pilotes. Nous avons alors pensé : pourquoi ne pas appliquer ça à la science ? Pourquoi ne pas construire un simulateur de laboratoire virtuel ?

Alors, nous l’avons fait. Nous avons tout d’abord décidé de créer un simulateur de laboratoire, en réalité virtuelle, parfaitement identique à celui où les étudiants feraient des expériences avec des équations mathématiques simulant ce qui se passerait dans un vrai laboratoire. Mais pas que de simples simulations, nous voulions aussi en créer des plus avancées avec les meilleures universités telles que le MIT, afin d’apporter à ces étudiants la recherche de pointe sur le cancer. Les universités pourraient économiser des millions de dollars en laissant les étudiants faire des expériences virtuelles avant d’aller dans un vrai laboratoire. Et pas seulement cela ; ils pourraient aussi comprendre — et même à un niveau moléculaire dans la machine — ce qui se passe pour les machines. Ils pourraient soudainement faire de dangereuses expériences, comme dans des laboratoires. Par exemple, comme ici, en enseignant la salmonelle, qui est un sujet important, que beaucoup d’écoles ne peuvent enseigner pour des raisons de sécurité. Nous avons interrogé les étudiants et donné aux professeurs un tableau de bord complet, ils savaient donc parfaitement où en étaient les étudiants.

Nous ne nous sommes pas arrêtés là, car nous avions vu combien le sens est important pour l’engagement des étudiants en classe. Donc, nous avons demandé à des concepteurs de jeu de créer des histoires amusantes et attrayantes. Par exemple, comme dans ce cas, où les étudiants ont eu à résoudre scientifiquement un meurtre mystérieux en utilisant leurs compétences.

Et les retours que nous avons eus lors du lancement furent extrêmement positifs. Ici, nous avons 300 étudiants, tous résolvant passionnément des meurtres en apprenant les compétences scientifiques clés.Et ce que j’aime le plus dans tout ça, c’est vraiment lorsque les étudiants viennent me voir après, tout surpris et un peu confus, et disent : « Je viens juste de passer deux heures dans ce labo virtuel, et… je n’ai même pas consulté Facebook. »

Un bel exemple

Un exemple percutant est raconté dans le discours de Micheal Bodekaer, c’est l’histoire de Jack Andraka, un jeune enfant de 15 ans qui a inventé un nouveau test révolutionnaire et bon marché pour dépister le cancer du pancréasLorsque Jack a raconté comment il avait fait cette immense découverte, il a également expliqué qu’une chose l’avait presque empêché de faire cette découverte. C’était qu’il n’avait pas accès à de vrais laboratoires, car il n’était pas assez expérimenté pour y être autorisé.

Maintenant, imaginez que nous puissions apporter des laboratoires virtuels, coûtant des millions de dollars à tous ces étudiants comme Jack, dans le monde entier, et leur donner les dernières, les meilleures machines que vous puissiez imaginer, ce qui pourrait littéralement faire sautiller de pure excitation n’importe quel scientifique ici. Imaginez comment cela pourrait encourager et inspirer toute une génération de jeunes brillants scientifiques, prêts à innover et changer le monde.

Ce laboratoire de réalité virtuelle va révolutionner les cours de sciences

Source : www.ted.com

Facebook Comments
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !