Un groupe de recherche de l’institut USC vient de mettre au point une technologie permettant de concevoir notre propre Avatar virtuel. En 20 minutes seulement, le système sera capable de capturer l’ensemble du corps et pourra ensuite le reproduire en 3D. On nous promet un résultat bluffant et ultra réaliste !

 

L’institut technologique USC travaille actuellement sur des expérimentations en matière de graphisme, sciences de l’apprentissage, sur la réalité virtuelle dans le secteur médical et la réalité augmentée. L’institut joue un rôle majeur dans le développement de la VR, des laboratoires de recherche à l’utilisation commune et démocratisée d’aujourd’hui.

EN SAVOIR PLUS :  Microsoft nous offre des mains virtuelles 

Baptisée Easy Avatars 3D, la solution devrait bientôt voir le jour. L’expérimentation est dirigée par le professeur de recherche Ari Shapiro, au sein d’un groupe de recherche (Character Animation Simulation Research Group). L’objectif de l’expérience est de créer une personne numérique au profil et à la morphologie identique à son homologue humain. En effet, l’Avatar devra se comporter comme une réelle personne physique, en temps réel.

Créez votre propre Avatar 3D pour la réalité virtuelle

C’est une révolution dans le monde  de l’AR/VR ! Certes, il existait probablement des moyens d’aboutir à cette technologie complexe, mais jusqu’à présent les coups étaient bien trop onéreux, si on espérait obtenir un produit final de haute qualité.

L’équipe de Shapiro a réalisé des études afin de déterminer la valeur objective d’un tel outil. De plus,tout a été pensé pour pousser le réalisme à son maximum. Selon le professeur Shapiro, ces observations ont été la base des réflexions du groupe de recherche « Quels autres éléments devions-nous intégrer ? Notre personnalité, notre style, notre posture, et ce genre de choses » précise-t-il.

A LIRE AUSSI : Des réunions en réalité virtuelle avec Manzalab

Le premier test expérimental a eu lieu il y a déjà 4 ans, avec la Kinect de Microsoft. A cette époque, une analyse intégrale du corps et une analyse faciale avaient été possibles. Des années plus tard, c’est un prototype fonctionnel, montrant des avatars hyper réalistes, qui est sur le point d’être commercialisé.

Selon Shapiro, il peut être intéressant d’exploiter cette nouvelle technologie pour les applications sociales VR ou encore dans le domaine de l’achat augmenté (par exemple, les utilisateurs pourront essayer des vêtements à l’aide d’une réplique virtuelle d’eux-mêmes).

Commentaires Facebook
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !