Dans quelques temps, la réalité mixte va devenir un standard qui associe intelligemment les technologies de la réalité virtuelle & augmentée. Il est dorénavant possible de transformer un simple dispositif comme un smartphone en casque de réalité mixte ultra performant.

Depuis les débuts de la réalité virtuelle, du premier Oculus Rift au Google Cardboard, les technologies virtuelles on fait du chemin. Même si cela peut paraître stupéfiant, le casque virtuel de Google, (le célèbre Cardboard) a permis de démocratiser et de rendre la réalité virtuelle accessible et abordable à tous. Dans une optique  similaire, l’entreprise Threye Interactive veut appliquer ce même principe, mais à celui de la réalité augmentée cette-fois.

DÉCOUVREZ AUSSI : Ecoutez vos tatouages avec SkinMotion et la réalité augmentée

HeadsupAR transforme votre smartphone en casque de réalité augmentée

HeadsupAR transforme votre smartphone en casque de réalité augmentée - www.realitevirtuelle360.com

La société vient de lancer un nouvel appareil du nom de HeadsupAR, qui comme le Cardboard est alimenté par un smartphone. Ce casque est équipé d’un ensemble d’optiques et de miroirs semblables à ceux utilisés pour les applications militaires et qui projettent des images sur un écran proche de vos yeux.

Selon Anurag Rana, PDG et fondateur, une version basique du casque pourrait être proposée à 75$. Alors que le pack complet qui comprend une visière, un leapmotion bracket, et des faisceaux optique serait proposé pour 99$ exactement.

Pour le développement de son projet, une campagne de crowdfunding sera lancée en juillet pour lui permettre de récolter les fonds nécessaires à son projet.

A l’instar d’un Google Cardboard, les utilisateurs du Headsup AR glissent simplement leurs smartphones dans le casque pour profiter d’expériences en réalité augmentée.

UN AUTRE ARTICLE : Des lunettes de réalité augmentée compatibles smartphone à 350$

HeadsupAR transforme votre smartphone en casque de réalité augmentée - www.realitevirtuelle360.com

En utilisant la puissance des nouveaux smartphones présents sur le marché, la société a pu réduire drastiquement les coûts de production en supprimant le CPU. Ce matériel qui est utilisé sur les lunettes Microsoft Hololens, est un des composants les plus chers.

Comme pour le cardboard, le HeadsupAR est confronté à des limitations en termes de qualité d’affichage,  et de puissance de calcul. Dépourvu de système d’entrée et de capteurs, il faut un smartphone puissant pour espérer avoir de la réalité augmentée sur son smartphone.

Malgré cela, l’entreprise promet de respecter les limitations prévues. Par exemple, leur dispositif sera compatible avec le leap motion pour y intégrer les contrôles des gestes et de mouvements.

Pour faciliter l’utilisation de ce casque, ce dernier sera fourni avec un kit de développement logiciel ainsi qu’avec des applications de démonstration. Par exemple, la firme travaille actuellement sur une application qui permet d’enseigner du piano en réalité augmentée.

Si ce dispositif venait à voir le jour et que son fonctionnement ne soit pas remis en cause, cela serait une évolution capitale pour la démocratisation de la réalité augmentée.  N’hésitez pas à supporter le projet HeadsupAR !

Facebook Comments
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !