La réalité virtuelle pour détecter rapidement Alzheimer

Un groupe d’étudiant de l’université de Manitoba au Canada espère que leur jeu de réalité virtuelle qui est accompagné d’un test de sang jouera un rôle déterminant dans la détection précoce de la maladie d’Alzheimer.

L’équipe « Biohack » – le nom que c’est donné ce groupe d’étudiant – était l’un des groupes participants au concours « Game Changer » organisé par l’université canadienne. Le concours avait pour but de trouver une nouvelle approche pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer.

« Game Changer » invite les étudiants à trouver des solutions aux problèmes mondiaux. Le grand gagnant se verra remettre un chèque de 10.000 $ pour sa trouvaille.

Les membres de l’équipe Biohack, Ahmad Byagowi, un étudiant en génie électrique, et Paul White, un étudiant en génie biomédical, ont développé un jeu de réalité virtuelle qui teste la cognition spatiale des patients. Pendant ce temps le dernier membre du groupe, l’étudiante en biologie, Jesslyn Janssen, met au point un test sanguin qui fournit une preuve supplémentaire pour le diagnostic final.

Le jeu conçu par Byagowi et White permet aux patients de se souvenir et de suivre des instructions précises dans un environnement virtuel, nous expliquent-ils.

« Nous analysons combien d’erreurs vous faites », a déclaré White. « Nous voulons vérifier si vous allez au bon étage, et si vous vous souvenez du chemin – que ce soit à prendre le chemin de gauche ou celui de droite. »

Une note est attribuée en fonction du nombre d’erreurs faites. Plus le patient en fait, moins sa note est bonne. Ce score est un indicateur de la cognition spatiale du patient – leur capacité à naviguer dans un environnement quotidien. La détérioration de la cognition spatiale peut être un signe précoce de la maladie d’Alzheimer.

« Cela fait 5 ans que nous travaillons sur l’utilisation de la réalité virtuelle pour évaluer la cognition spatiale« , a déclaré Byagowi.

Le travaille de Janssen est un test sanguin qui est similaire à un test de glucose sur le diabète.

Le test cherche le surplus d’une protéine appelée Amyloid beta, qui est dans le sang des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

« Je pense que nous avons tous vécu quelque chose dans notre vie qui nous pousse un jour ou un autre à lutter contre cette maladie. Nous connaissons tous quelqu’un de notre entourage qui a été un jour affecté par cette maladie » dit-elle.

« Nous espérons que nous pourrons combattre Alzheimer, et nous espérons une sorte de traitement ou une sorte de thérapie qui pourra être utilisée pour au moins ralentir sa progression » rajoute t’elle.

Les deux tests peuvent être utilisés ensemble pour produire des résultats plus précis. Certaines personnes qui utilisent le jeu de réalité virtuelle obtiennent parfois le mal de mer, ce qui affecte leurs résultats. D’autres, qui reçoivent le test sanguin reçoivent parfois des résultats erronés aussi, dit Byagowi.

Bien que qu’ils n’ont pas trouvé de cure à la maladie, nous pouvons maintenant détecter la malade d’Alzheimer à un stade avancé et de commencer des traitements plus tôt, dit White.

Commentaires Facebook
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !