Cette expérience de réalité virtuelle est une première en son genre. Elle intègre des témoignages réels, mais aussi de la photogrammétrie dans le but de mettre en évidence le besoin d’un désarmement nucléaire mondial.

Alors que les tensions continue d’augmenter entre les différentes nations, la probabilité d’un conflit mondial majeur dans un avenir proche devient de plus en plus une réalité. C’est pourquoi il est important de se remémorer nos actions précédentes, afin d’éviter de répéter ces mêmes erreurs. Avec la pression actuelle qui réside entre la Corée du Nord et le reste du monde, une guerre nucléaire est devenue une préoccupation majeure dans de nombreux pays.

Un hommage aux victimes de la bombe atomique en réalité virtuelle

D’où le besoin vital d’organisations telles que la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires (ICAN), une coalition non gouvernementale dédiée à la création d’une interdiction mondiale de toutes les bombes atomiques et des armes nucléaires. Le groupe influent a récemment reçu le prix Nobel de la paix 2017 grâce à son traité historique sur l’interdiction des armes des Nations Unies, le premier traité international officiel à réclamer l’interdiction totale des armes nucléaires. À présent, la coalition qui compte désormais 100 pays cherche à sensibiliser davantage l’important de leur campagne en utilisant la réalité virtuelle pour mettre les utilisateurs directement dans la peau des victimes de ces armes catastrophiques.

Un hommage aux victimes de la bombe atomique en réalité virtuelle

Développé en partenariat avec les développeurs YesPleaseThankYou et Nobel Media, « The Day the World Changed » est la première expérience commémorative en réalité virtuelle à rendre hommage à ceux qui ont été touchés par la guerre nucléaire. En utilisant des témoignages de survivants et diverses visualisations, l’expérience de 8 minutes présente avec précision les effets dévastateurs de l’armement atomique, à la fois physiquement et émotionnellement.

Les utilisateurs pourront entendre les témoignages de survivants réels, grâce aux dernières technologies de numérisation et de photogrammétrie 3D, et se trouveront au centre des ruines de Hiroshima. Ils verront également la course aux armements nucléaires entre les États-Unis et l’ex-Union soviétique pendant la guerre froide grâce à des techniques de visualisation de données impressionnantes.

Un Hommage Aux Victimes De La Bombe Atomique En Réalité Virtuelle

« Cette expérience utilise les forces de la réalité virtuelle d’une manière qui donne aux spectateurs une relation plus viscérale avec ce qui est habituellement un engagement rationnel avec les chiffres, se concentrant cette fois sur l’un des problèmes les plus urgents d’aujourd’hui », a déclaré YesPleaseThankYou. « C’est une histoire intime et une commémoration des victimes des armes nucléaires et un appel au changement. »

Avec de telles ramifications massives, il peut parfois être difficile pour les jeunes générations de se demander comment ces armes peuvent vraiment être catastrophiques. Sans avoir vu les résultats destructeurs de leurs propres yeux, beaucoup ne comprendront pas l’importance de se débarrasser du potentiel de la guerre nucléaire. Espérons que The Day the World Changed est capable de frapper le public au niveau émotionnel; chose impossible avec de simples manuels et des images en ligne. En réalité, immerger les utilisateurs dans ces scénarios terrifiants pourrait être exactement ce dont ICAN a besoin.  pour impliquer davantage le grand public.

Commentaires Facebook
LES NEWS VR/AR EN UN SEUL CLIC !
Abonne-toi à notre info-lettre et reçois toutes les dernières actualités sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée !